Le dégorgement

Le bac à glace :

La première étape du dégorgement est de plonger les bouteilles dans le bac à glace qui est rempli de liquide à moins 30°c pendant environ 15 min, se qui crée un bouchon de glace qui emprisonne le dépôt et permet de retourner la bouteille sans que le dépôt retombe dedans.

Histoire : il a été créé en 1880, il simplifie le travail et limite la perte lors du dégorgement. L’ancienne méthode dite à la volée consistait à décapsuler la bouteille au bon moment, lorsque la bulle d’air arrive à la limite du dépôt.

La dégorgeuse doseuse :

La bouteille est décapsulée et va passer dans quatre becs. Le premier retire un peu de vin pour laisser de la place à la liqueur de dégorgement, le deuxième injecte la liqueur dans la bouteille, et les deux autres assurent un bon remplissage de la bouteille.

La boucheuse museleuse :

Elle compresse un bouchon en liège de forme cylindrique pour qu'il puisse s'enfoncer dans le goulot, Ensuite la bouteille et le bouchon sont attachés ensemble avec un muselet.

La remueuse :

Les bouteilles sont poussées une à une et sont coincées par une membrane à aire afin de les remuer plusieurs foi, le but étant d’homogéniser le vin et la liqueur.

La laveuse :

La bouteille passe dans un rouleau de brosse pour la nettoyer puis elle est séchées.

L’habilleuse :

La première étape est de compresser la capsule en deux temps, un pour faire les plis puis pour les rabattre ensuite elle colle l’étiquette et la collerette. La bouteille est prête à être mise en carton pour se reposer quelque temps avant d’être vendu.  

© crée par Gauthier Guillaume

  • Wix Facebook page

L'abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.